bourges 18 purple baseCette année encore, l’équipe de Purple Base était présente au Printemps de Bourges. Nous y allons pour présenter l’application à des chargés d’accompagnement, des médias et pour y rencontrer de futurs partenaires.

Comme à chacun de nos déplacements, on jette un coup d’œil à la liste des conférences qui pourraient vous intéresser. Cette fois-ci, direction dans une salle de l’auditorium de Bourges pour suivre la table ronde « Artiste-producteur : un modèle réservé à la scène émergente ? »

Organisé par le Réseau MAP, Réseau des Musiques Actuelles de Paris qui fédère et représente 52 structures et acteurs de la filière parisienne investis au quotidien dans le développement d’artistes et de projets musicaux. Par la diversité de ses adhérents le Réseau MAP tend à refléter le paysage musical de Paris.

 

Présentation

« Il y a encore quelques années, le levier de professionnalisation pour un artiste – dans son parcours de développement et de structuration – était la signature avec des partenaires producteurs, pour le disque et la scène.

L’auto-production, nécessité pour les artistes émergents ne trouvant pas d’écho chez ces partenaires, était identifiée et soutenue par des sociétés civiles comme la SACEM.

Pourtant, les plus gros succès de l’année 2017 sont, selon le Syndicat national de l’édition phonographique (Snep), le fait de structures indépendantes, d’artistes producteurs ou co-producteurs.

Ces données nouvelles nous poussent aujourd’hui à nous interroger sur la question de l’artiste producteur, statut qui semble dans de nombreux cas devenir un choix et non un statut « par défaut ». Quelles sont les conséquences pour les partenaires et l’écosystème scène et disque? Les choix des artistes sont-ils motivés par des questions économiques ou un besoin de liberté artistique?, et, enfin, quels accompagnements par les institutions et sociétés civiles sont nécessaires pour répondre aux prérogatives de ces nouveaux modèles ? »

 

Intervenants

bourges18-purplebase

Sylvain Dépée (journaliste)
Nathalie Roy (SACEM)
Michel Vié (secrétaire général adjoint SNAM-CGT)
Claire Diterzi (artiste)
Elodie Mermoz (Kiosquorama / Laboculture)
Caroline Guaine (Mégaphone Tour)
Julien Soulié (FAIR)

 

Déroulé