I2 bandeau

La fiche technique, ou technical rider dans la langue de Morrissey, est un document qui à la fois doit refléter l’état d’esprit du projet musical, mais aussi être également compréhensible par le régisseur du Stade de France que par le proprio du café-concert du coin de la rue.

Ca devient technique !

Certains musiciens sont des gros geeks, c’est comme ça, ils savent exactement quel micro doit être placé où pour que le son de son mur d’ampli sonne comme il le souhaite, ce genre de trucs. Mais la plupart d’entre nous n’en a aucune idée. Idéalement, c’est lors de la première résidence ou répétition scénique qu’il est important de laisser du temps à votre ingénieur du son pour qu’il teste différents micros, différentes positions sur scène, choisisse ses compresseurs, etc. Une fois ce travail effectué, vous pourrez créer votre fiche technique avec son aide, en respectant la méthodologie et les éléments suivants.

Le Patch

C’est sûrement la première chose que regardera le régisseur du lieu qui vous accueille. Ce tableau présente le nombre de pistes dont vous avez besoin, pour quels instruments, avec quel type de micro, les effets vers lesquels se dirigera chaque piste, et le nombre de pieds de micro à prévoir.. Il ne faudra surtout pas hésiter à noter des références précises sur le type de matériel que vous aimeriez utiliser, car si le régisseur ne l’a pas en stock, il sera en mesure de vous fournir du matériel équivalent. Si votre chanteur ne chante que dans un micro très particulier, le mieux est qu’il l’ait avec lui. Au pire des cas, précisez que vous voulez absolument ce micro, mais que vous ne l’avez pas avec vous : soit ils le loueront, soit ils vous enverront bouler. Mais au moins, ce sera clair.

Exemple de patch - clique pour agrandir
Exemple de patch – cliquez pour agrandir

Le plan de scène

Même si ça peut sembler un peu gadget, le plan de scène est un élément indispensable de votre fiche technique, puisqu’elle permet au régisseur du lieu de prévoir les déplacements sur scène le soir du concert, l’endroit où il placera le matériel de la tête d’affiche, etc. Ce petit schéma indiquera donc votre placement sur scène, le positionnement de vos retours, le nombre de prise électrique nécessaires, le besoin de praticables… Soyez le plus clair possible, évitez les fantaisies ! Voici un petit utilitaire gratuit qui vous permettra de dessiner vos plans de scène : http://www.monplandescene.com/

I.2 plan de scène
Exemple de plan de scène – cliquez pour agrandir

Le plan de feu

Si votre groupe en est déjà a un stade avancé de développement, il n’est pas complètement inutile d’ajouter également un plan de feu à votre fiche technique… Ne serait-ce que parce qu’aujourd’hui, un bon concert passe aussi par une bonne ambiance visuelle. Ce document présentera le type et le positionnement des lumières, afin que votre show soit exactement celui que vous avez préparé en résidence avec votre ingénieur lumière. Comme pour le plan de scène, voici un site qui vous aidera à créer un plan de feu propre et précis : http://www.plandefeu.com/

I.2 plan feu C2C
Exemple de plan de feu. C2C Zenith Tour 2013

Le contact

N’oubliez surtout pas d’ajouter le contact du responsable technique de votre groupe. Le régisseur d’accueil sera surement amené à l’appeler pour discuter des (im)possibilités techniques du lieu et proposer des solutions de rechange. Ajoutez ensuite les contacts généraux du groupe (email, portable, site), ainsi qu’éventuellement un lien vers une performance scénique filmée pour leur donner une idée de ce à quoi ils doivent s’attendre.

Restez flexibles

Plus vous proposerez de solutions, moins il y aura de problème. Idéalement, vous aurez une fiche technique par proposition artistique : en solo, en duo, en acoustique, en première partie, en tête d’affiche… Si vous êtes ultra-motivés, vous pouvez aussi les décliner en fonction du type de salle dans laquelle vous jouerez, ce sera très apprécié ! N’hésitez pas non plus à bien préciser dans votre fiche technique votre degré d’adaptabilité à telle ou telle situation, les solutions de rechange auxquelles vous avez déjà pensé, etc.