Le réseau, le réseau, le réseau. Purple Base est l’outil qu’il vous faut pour noter, ranger, classer, taguer vos contacts. En plus l’application vient avec une base de données complète et mise à jour en continu (en savoir plus). Les trouver, les ranger, est un travail de (très) longue haleine, à faire en continu, après s’être réparti les taches. Outre le yoga et la lecture intensive de ce petit guide du bookeur indégalactique, on ne saurait trop vous conseiller de bien cibler vos interlocuteurs avant de lancer la machine infernale que sera très prochainement votre groupe.

Connais-toi toi-même

Ca peut paraître idiot, mais un sage chinois (ou tchèque, on s’en fout, vous n’irez pas vérifier) a dit un jour  » Qui connaît l’autre et se connaît lui-même, peut livrer cent batailles sans jamais être en péril ». Traduit en français et appliqué à votre domaine d’activité, cela signifie bien entendu qu’avant tout, il est important pour vous de bien identifier les éléments qui font de votre groupe ce groupe génial que tout le monde va s’arracher. Même si vous n’êtes pas fan des étiquettes, vous devrez pouvoir définir le courant musical dont vous êtes issu, être réaliste sur vos capacités de remplissage d’une salle, la taille de votre fan base, etc. N’hésitez donc pas à réaliser d’entrée une sorte de fiche signalétique de votre groupe recoupant tous ces critères et bien d’autres encore : quand peut-on tourner, combien sommes-nous sur la route, quel est notre équipement, qu’est-ce qui nous manquerait éventuellement, de quoi a-t-on besoin, etc.

Identifier ses besoins de contacts

I7-2Vous n’avez surement pas besoin d’avoir tous les contacts, de tout le monde. Vous avez besoin des contacts liés au développement de votre projet. Si vous êtes un jeune groupe, inconnu loin de votre fief, cela ne sert surement pas à grand-chose de contacter le programmateur du Zenith, mais vous devriez chercher les personnes ou structures relais. Le monsieur reggae de Niort pourra vous orienter vers les assos organisatrices, les bars vert-jaune-rouge et les médias correspondants. En général, la personne en charge de l’accompagnement et/ou de la ressource dans une SMAC pourra vous guider un peu dans vos recherches et vous donner des contacts directs, connaissant très bien les acteurs de son territoire.

Lorsque vous bookez une date loin de chez vous, il serait surement intéressant de contacter les médias locaux et spécialisés qui pourront relayer votre évènement, où vous proposer une interview. Pourquoi ne pas trouver le disquaire local qui vous permettra de laisser quelques exemplaires de votre disque loin de chez vous ? Un café-concert pour un petit showcase pour combler les days off de votre tournée… Cherchez-les, rangez-les, taguez-les.

i6-1Sun Zu (oui, c’est lui, en vrai, l’auteur de cette phrase) le disait fort bien, il vous faut apprendre à connaître vos interlocuteurs, et à les connaître vraiment, en plus de ça. La fiche contact d’un lieu ne sera jamais complète tant que vous n’aurez pas récupéré les noms et contacts (mail, téléphone, voir Facebook…) de chaque personne qui y travaille et accumulé sur eux un maximum d’informations qui pourront certainement vous servir à l’avenir : untel ne travaille pas le mardi, les réunions de programmation ont toujours lieu le lundi matin, machin a bossé auparavant avec truc sur tel festival, tel lieu n’a pas de loges, tel autre est situé tout prêt d’un hôtel bon marché, etc. N’oubliez pas, aucune info n’est véritablement dénuée de pertinence !

Hiérarchisez-moi tout ça !

Malheureusement, en musique, on sait qu’on a rarement l’occasion de faire deux fois une bonne première impression. Si un pro vous offre 3min 30 de son temps pour regarder votre clip, il faut qu’il soit à sa hauteur. Si vous lui envoyez, deux ans plus tard, votre dernier clip à gros budget sur le morceau dont vous avez toujours révé, il est probable qu’il ne le regarde pas car il se souvient de celui tout pourri que vous lui aviez suggéré, empressé de dévoiler votre art au monde. Prenez votre temps, laissez votre projet se développer avant de contacter les salles/radios/labels qui vous font rêver.

Rechercher les bons contacts

I6Comment savoir que votre projet peut intéresser un programmateur ? Peut-être s’il a déjà programmé un groupe qui vous ressemble, mais dont le projet est un peu plus avancé. Tout groupe qui se respecte possède un site internet sur lequel vous trouverez l’ensemble des lieux où ils ont joué. Si vous faîtes de la Coldwave, cherchez le groupe coldwave qui a deux, trois ans d’expérience de plus que vous, et démarchez les salles et clubs qu’ils foulaient il y a deux ans ! « Vous leur avez donné la chance de se produire sur votre scène, pourquoi pas nous ? » Évidemment, il va de soit que contacter le groupe en question peut vous apporter énormément de choses s’ils aiment ce que vous faîtes et décident de vous parrainer non-officiellement.

Vous allez perdre du temps (et du courage) si vous commencez par vous adresser à la mauvaise personne dans un lieu qui n’est absolument pas adapté à votre groupe, parce que ne programmant jamais votre style musical ou trop grand par rapport à votre niveau de progression… Rappelez-vous d’updater régulièrement votre base, tout peut aller très vite dans le milieu de la musique et votre base de donnée pourrait vite devenir obsolète si vous ne l’entretenez pas régulièrement.

Et sinon…

Purple Base a été conçu exactement pour vous permettre de hiérarchiser et trier rapidement votre base de données : sur chaque fiche contact, vous pouvez ainsi modifier tous les éléments et rajouter des commentaires ou une liste de tâche pour chaque structure. Mais l’outil le plus indispensable restera sans doute pour vous l’ajout de « tags », ces petits mots clés dont la précision et le nombre conditionnera la facilité de votre travail de recherche.

Enfin, le mieux, c’est que la base de donnée, on l’a déja remplie et qualifiée pour vous. Dans l’appli, vous avez accès à plus de 6500 lieux et organisateurs, tous géolocalisés, étiquetés par activité, genre et réseau. Ca s’appelle Live data et c’est dans Purple Base. Si on cherche par exemple les festivals qui se déroulent à 100km autour de Bordeaux, on obtient l’écran suivant :

Recherche avancée festivals booking concerts groupe indés

Et quand on ouvre la fiche, on obtient l’ensemble des informations publiques disponible sur l’organisateur et l’événement : Ici, il s’agit d’un festival qui organise également un tremplin, dans les domaines des Arts de la Rue, du jeune public et des musiques actuelles. En descendant, on voit également qu’ils gèrent une salle de 700 places et que le festival à lieu début/mi septembre.
Les fiches que vous créeraient sont exactement identiques.

Découvrez Purple Base en cliquant sur ce lien